BNP Paribas Fortis s’apprête à annoncer des suppressions de postes

le 27/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Siège de BNP Paribas Fortis à Bruxelles. Le groupe français doit s’adapter à la nouvelle donne réglementaire. Photo : Jock Fistick/Bloomberg

BNP Paribas Fortis projetterait de supprimer 2.500 postes sur la période 2019-2021, selon le quotidien belge L’Echo. Interrogée par L’Agefi, la filiale belge de BNP Paribas se refuse à tout commentaire.

 « La direction, par la voix de son CEO Max Jadot, a confirmé d'importantes nouvelles diminutions d’emplois décidées par le groupe pour les années 2019-2020-2021. Concrètement, si le CEO de BNP a annoncé qu’une bonne partie de ces départs pourrait se faire sur base naturelle, il n’en reste pas moins que pour 1.000 personnes environ, une solution doit être trouvée car à défaut, il s’agira purement et simplement de licenciements », indique le syndicat belge SETCa dans un communiqué publié ce mercredi.

Selon une source proche du dossier, des négociations entre la direction et les représentants du personnel seraient en cours de finalisation. BNP Paribas Fortis pourrait ainsi faire une annonce à ce sujet jeudi matin.

La filiale belge de BNP Paribas, qui employait 13.038 équivalents temps plein au 30 juin 2018, avait clos le premier semestre de l’exercice écoulé sur un bénéfice net part du groupe en repli de 11,2% sur un an, à 934 millions d’euros, pour un produit net bancaire en hausse de 1,5%, à 4,1 milliards.

Sur le même sujet

A lire aussi