Les États-Unis dégradent les bénéfices d’Axa

le 22/02/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le résultat net du groupe a fondu sous l’effet du rachat de XL, du coût des catastrophes naturelles et de dépréciations comptables aux États-Unis.

Axa paie cher ses ambitions américaines. En 2018, le groupe a vu son résultat net fondre comme neige au soleil, passant de 6,2 milliards en 2017 à 2,1 milliards d’euros, soit une chute de 66% sur l’année en raison de charges exceptionnelles liées à ses opérations aux États-Unis. L’acquisition de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi