JPMorgan déçoit à son tour dans le «fixed income»

le 15/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

JPMorgan déçoit à son tour dans le «fixed income»
(Bloomberg)

Les publications de résultats trimestriels des banques américaines se suivent et se ressemblent. Comme Citigroup la veille, JPMorgan a publié aujourd’hui des chiffres moins bons que prévu dans son activité de fixed income (taux, changes, matières premières), pénalisée par la forte volatilité des marchés en fin d’année dernière. Les revenus de ce pôle ont fléchi de 16% au quatrième trimestre 2018, sur un an glissant, à 1,86 milliard de dollars (1,62 milliard d’euros), au lieu des 2,29 milliards anticipés par les analystes interrogés par Bloomberg.

Le groupe bancaire a par ailleurs provisionné 1,5 milliard de dollars au titres de pertes sur des crédits, soit une hausse de 240 millions de dollars par rapport à la même période de l’exercice précédent. L’action chutait d’un peu plus de 2% dans les échanges avant l’ouverture de la Bourse de New York.

Sur le même sujet

A lire aussi