Les banques françaises ont conforté leur rentabilité en 2017

le 16/10/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le rendement des fonds propres (ROE) des banques françaises s'est établi à 6,4% l'an dernier, «un niveau légèrement supérieur à la moyenne des groupes bancaires de la zone euro (5,7%) ou de l'Union européenne (5,8%)», annonce l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) qui publiait ce matin son rapport statistique annuel. Les chiffres confirment la «bonne situation des groupes bancaires français par rapport à leurs homologues européens», indique le communiqué du régulateur tricolore. L'Espagne et l'Italie font tout de même mieux que la France, avec un ROE moyen de 7,1% l'an dernier, tandis que l'Allemagne et le Royaume-Uni tirent la moyenne vers le bas, à respectivement 4,3% et 2,7%. A 6,4%, le ROE des banques françaises est légèrement inférieur à celui de 2016 (6,5%), mais il s'est nettement amélioré par rapport aux 4,6% de 2014.

Le total de bilan des acteurs français a reculé l'an dernier de 3%, à 7.709 milliards d'euros, mais le secteur est globalement «plutôt stable depuis plusieurs années», a pointé Patrick Montagner, secrétaire général adjoint de l'ACPR, lors d'une conférence de presse. Affectées par les taux bas, les établissements affichent aussi un produit net bancaire agrégé en recul de 3%, à 152,7 milliards d'euros, pour un résultat net total de 30,5 milliards d'euros, quasi stable (+0,3%).

Sur le même sujet

A lire aussi