RBS lève une hypothèque en soldant son litige aux Etats-Unis

le 16/08/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque britannique paie une amende de 4,9 milliards de dollars dans le dossier des MBS et confirme dans la foulée la reprise du dividende.

Royal Bank of Scotland (RBS) tourne le dos à son litige aux Etats-Unis sur les créances immobilières titrisées (MBS). La banque britannique a annoncé mardi soir avoir signé un accord avec les autorités américaines, accord dont le principe avait été annoncé en mai dernier. RBS va payer 4,9...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi