La FCA veut imposer un taux minimum aux comptes d’épargne britanniques

le 26/07/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le superviseur britannique propose une rémunération plancher pour rééquilibrer un rapport de force favorable aux consommateurs opportunistes plutôt qu’aux clients fidèles.

Quand l’incitation ne suffit pas, la Financial Conduct Authority (FCA) sort le bâton. Le superviseur britannique l’a encore prouvé hier en proposant d’imposer aux banques un taux de rémunération minimum pour les comptes d’épargne (saving accounts) de leurs clients particuliers. Baptisé «basic...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi