HSBC peine à rassurer les investisseurs

le 07/05/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’annonce d’un programme de rachat d’actions à hauteur de 2 milliards de dollars, jugé décevant, a été obscurcie par une hausse significative des charges opérationnelles.

John Flint a raté son grand oral. Le nouveau directeur général de HSBC, qui a succédé en février à Stuart Gulliver, n’a pas réussi à amadouer les investisseurs lors de la présentation des résultats trimestriels en fin de semaine dernière. La promesse d’un programme de rachat d’actions cette année...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi