La Poste confirme des discussions sur l’avenir de CNP Assurances

le 22/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

CNP Assurances peut se targuer d’une hausse de 17,4 % de son résultat opérationnel, le meilleur parmi les principaux intervenants.

La Poste a indiqué cet après-midi qu'une réflexion entre actionnaires est en cours sur l'avenir de CNP Assurances. « Nous avons ouvert avec l'Etat, la Caisse des dépôts (CDC), la CNP une réflexion sur l'avenir de la CNP. De très nombreuses options sont sur la table », a déclaré Philippe Wahl, le PDG de La Poste, à l'occasion de la présentation des résultats annuels du groupe public. Quelques heures plus tôt, Frédéric Lavenir, le directeur général de CNP, préférait ne faire « aucun commentaire » sur les « rumeurs qui courent concernant notre actionnariat », à l’occasion de la publication de son propre bilan 2017.

L'avenir du capital de CNP, convoitée par La Poste et détenue à près de 41% par la CDC, fait depuis plusieurs mois l'objet de nombreuses spéculations, avec en toile de fond la possible création d'un pôle financier public. Le capital de La Poste est détenu à 74% par l'Etat et à 26% par la CDC. Le groupe postal détient quant à lui près de 18% du capital de CNP via la holding Sopassure qui regroupe BPCE et La Banque Postale. L'Etat ne contrôle en direct que 0,9% du capital de CNP, qui est par ailleurs coté.

CNP n'a pas de grand réseau de distribution en propre pour commercialiser ses produits d'assurance. La Poste fait partie de ses principaux partenaires commerciaux, après la décision de BPCE de dénouer progressivement ses liens commerciaux. Pour BPCE, « CNP est une participation financière non stratégique» et « son avenir n'est pas lié à celui de nos accords », a déclaré la semaine dernière François Pérol, le président du directoire du groupe mutualiste.

Sur le même sujet

A lire aussi