Allianz regorge de capitaux malgré les secousses de 2017

le 19/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En dépit d’un bénéfice en baisse de 22% au dernier trimestre, l’assureur allemand a relevé son dividende au-delà des prévisions des analystes.

Les catastrophes naturelles, la réforme fiscale américaine et une dépréciation exceptionnelle n’ont pas eu raison des énormes réserves d’Allianz. Le premier assureur européen a publié vendredi un bénéfice net en baisse de 22% à 1,43 milliard d'euros au titre du quatrième trimestre, amputé par une...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi