La BoE dévoile des exigences en MREL équilibrées

le 04/10/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les banques britanniques et les filiales importantes d’établissements étrangers devront lever 4 milliards de livres de capitaux d’ici 2022.

Les exigences britanniques en matière de passif pouvant être appelé en cas de résolution (MREL) ne devraient pas peser outre mesure sur le secteur bancaire. La Banque d’Angleterre (BoE), qui a mis à jour lundi sa politique de résolution bancaire, estime que les banques sous sa juridiction auront...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi