Citi demande une licence de broker-dealer en France

le 29/09/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Citi demande une licence de broker-dealer en France
(Bloomberg)

Citigroup a demandé une licence en France pour ses activités de marché, dans la perspective d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le groupe avait fait savoir en juillet qu'il établirait à Francfort le siège de ses activités de marché pour l'Europe. «L'option la plus évidente était de convertir notre filiale allemande en société d'investissement. Elle était déjà dotée en capital et nous y comptons plus de 300 personnes. Mais nous avons aussi initié une demande de licence de broker-dealer en France», déclare James Cowles, patron de la banque américaine pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, dans une interview publiée vendredi sur le site du journal Les Echos.

«La France est importante pour Citi et les réformes annoncées la rendent plus attractive, relève le banquier. Nous allons augmenter notre présence dans plusieurs activités à Paris, ainsi que dans d'autres pays en Europe.»

James Cowles précise que le Brexit ne devrait pas affecter plus de 100 à 200 postes chez Citi. «Nous ne pouvons pas concentrer toutes nos activités dans un seul centre, même si l'Allemagne est une option très viable, explique James Cowles. Une fois le Brexit acté, nous ne pourrons pas revenir en arrière et modifier nos implantations. Nous devons donc dès aujourd'hui nous réserver le plus d'alternatives possibles.»

Bank of America, de son côté, a engagé la recherche de nouveaux locaux à Paris. Selon le FT, ils pourraient accueillir 300 salariés.

Sur le même sujet

A lire aussi