La résurrection d’UniCredit se matérialise

le 04/08/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le bénéfice de la banque a largement dépassé les attentes au deuxième trimestre grâce à la baisse des frais de gestion et au plongeon des provisions.

UniCredit, agence à Venise (Italie)
(RK.)
Les marchés, qui doutaient qu’UniCredit parvienne à réitérer sa performance du premier trimestre, ont applaudi la publication trimestrielle de la banque italienne. En pleine phase de transformation, le premier groupe bancaire transalpin a vu son action clôturer hier sur un bond de 7,16% avec...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi