Generali serre la vis en Europe

le 24/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’assureur souhaite réduire ses coûts opérationnels de 200 millions d'euros dans les pays mûrs d'ici à 2019. Il vise aussi 1 milliard d'euros de cessions d'actifs.

Generali ne vise «pas la taille, mais la profitabilité», a insisté Philippe Donnet hier. A l’occasion de la journée investisseurs de l’assureur triestin, son directeur général a demandé des efforts aux divisions matures, qui couvrent les marchés européens des particuliers. Elles totalisent 89%...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi