Old Mutual ne dévie pas de son plan de scission

le 12/10/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe sud-africain maintient son cap malgré une collecte plus faible et la flambée des coûts informatiques de sa banque privée britannique.

Couplées au Brexit, les difficultés d'Old Mutual pour mener à bien sa scission n’ont pas rassuré les clients de sa banque privée britannique. Ces derniers ont seulement apporté 900 millions de livres (995 millions d’euros) au troisième trimestre, contre une collecte nette de 2,3 milliards un an...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi