Deutsche Bank tente de reprendre en main son destin

le 29/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque et les autorités allemandes ont démenti hier réfléchir à un plan de sauvetage public, sans faire taire les spéculations sur un éventuel appel au marché.

Le gouvernement allemand et le patron de Deutsche Bank sont montés eux-mêmes au front, hier, pour défendre la première banque du pays. Après des mois de rumeurs sur la faiblesse du fleuron national, le ministre des Finances allemand a démenti un article de presse affirmant que Berlin travaillait...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi