Popolare di Vicenza accuse une perte semestrielle de 795 millions d’euros

le 06/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque régionale italienne Popolare di Vicenza, contrôlée par le fonds de renflouement bancaire Atlante, a annoncé hier une perte de 795 millions d'euros au premier semestre, conséquence d'une dépréciation de 600 millions d'euros sur ses créances et une provision de 230 millions pour risque...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi