Scor s’estime à l’abri des répercussions du Brexit

le 28/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le réassureur avait maintenu une stratégie d'investissement prudente avant le référendum britannique. Il n'anticipe pas d'impact négatif sur son activité.

Le Brexit n'est pas un sujet d'inquiétude pour Scor. Le réassureur français a tenu hier un discours très rassurant sur les conséquences du référendum au Royaume-Uni sur sa stratégie et son activité. D'un point de vue financier, le groupe dirigé par Denis Kessler assure que sa politique de...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi