La consolidation du secteur bancaire polonais se poursuit

le 15/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le contexte politique assombrit les perspectives des banques étrangères en Pologne. UniCredit amorce son retrait, après GE et Raiffeisen.

UniCredit a cédé mardi 10% de Pekao, la deuxième banque polonaise, pour 749 millions d’euros, dernier exemple en date du retrait d'un acteur étranger sur le marché local. En avril, General Electric vendait sa filiale BPH à la banque polonaise Alior pour 289 millions d’euros. Raiffeisen a engagé...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi