Aviva joue la carte de l’apaisement sur le Brexit

le 07/07/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’assureur britannique a promis d’augmenter le ratio de dividendes et d’améliorer sa génération de cash au cours des trois prochaines années.

Pour Mark Wilson, directeur général de l’assureur britannique, la journée dédiée aux investisseurs, qui s’est tenue hier, devait être l’occasion de rassurer des actionnaires nerveux. Peine perdue: le titre a chuté de 6,1%. Cette semaine, Aviva a été l’un des trois acteurs à suspendre les rachats...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi