Singapour et Berne prennent BSI en étau dans le scandale 1MDB

le 24/05/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Singapour et Berne prennent BSI en étau dans le scandale 1MDB
(Blommberg)

La banque centrale de Singapour a ordonné aujourd’hui la fermeture de la filiale locale de la banque privée suisse BSI, une première dans la cité-Etat depuis 1984. Les autorités helvétiques ont de leur côté ouvert une enquête au pénal sur l'établissement et sur ses liens avec le fonds souverain malaisien 1MDB, au cœur d'un scandale politico-financier portant sur des détournements de fonds de 4 milliards de dollars. BSI a, dans la foulée, annoncé la démission de son directeur général, Stefano Coduri, ainsi que la création d'un poste de directeur du risque.

L'Autorité monétaire de Singapour (MAS) précise avoir retiré sa licence bancaire à l'entité locale BSI Bank en raison, entre autres, de graves violations de ses obligations en matière de lutte antiblanchiment.

La Finma, l'autorité suisse des marchés financiers, explique pour sa part dans un communiqué que BSI « a exécuté, durant plusieurs années, de nombreuses transactions de grande importance dans des buts opaques et n'a pas clarifié les circonstances malgré la présence d'indices évidents ». Le régulateur indique par ailleurs que l'acquisition de la banque par son compatriote EFG peut se poursuivre, à condition que BSI soit totalement intégré puis dissout.

Sur le même sujet

A lire aussi