BNP Paribas tarde à redresser sa branche italienne BNL

le 04/05/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe vise un retour aux profits de sa banque en Italie pour 2020. BNL est déjà soumise à un plan d'adaptation depuis trois ans.

Siège de BNP Paribas à Paris.
Les revenus de BNL ont plongé à 737 millions d’euros à fin mars 2016.
(Photo Bloomberg.)
En 2006, BNP Paribas rachetait Banca Nazionale del Lavoro (BNL), première pierre angulaire de sa banque « domestique» en Europe. Dix ans après, sa filiale italienne lutte pour renouer, durablement, avec les bénéfices. Avec un produit net bancaire en baisse de 8,9% sur un an, BNL a publié une...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi