RBS s’apprête à supprimer 550 postes

le 14/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Contrôlée à 73% par l’Etat britannique, la banque s’apprête à supprimer 550 postes afin de réduire ses coûts en remplaçant des conseillers en gestion de portefeuille par des «robo-advisers», un système d’intelligence artificielle qui permet d’assurer la gestion de portefeuilles en ligne avec une...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi