SwissLife France reste dynamique en santé collective

le 11/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'«assureur gestion privée» a engrangé 25.000 contrats collectifs sur janvier-février, poursuivant la tendance amorcée fin 2015.

SwissLife France reste dynamique en santé collective
«Il n'y a pas de nivellement par le bas du niveau des garanties», assure Swiss Life France.
(Photo Bloomberg.)

SwissLife France se félicite déjà de ses performances en santé collective, quelques semaines après l'entrée en vigueur de la généralisation de la complémentaire santé en entreprise (ANI). L'accélération des souscriptions a été massive en décembre, a souligné jeudi l'«assureur gestion privée», et la tendance se poursuit en début d'année. Sur janvier-février, 25.000 entreprises ont opté pour l'offre compatible de SwissLife France. Pour autant, pas question de succomber à une forme de dumping tarifaire. «Si nous acceptons un client, c'est avec une réflexion à long terme sur le prix», affirme Charles Relecom, président de SwissLife France.

«Nous observons seulement 15% de paniers de soins ANI, ce qui montre qu'il n'y a pas de nivellement par le bas du niveau de garanties», souligne Pierre François, directeur général prévoyance et santé. Les contrats retenus proposent par ailleurs en très grande majorité des options dites surcomplémentaires que le salarié est libre de souscrire. Les résultats à fin décembre illustrent cette mutation en cours. Si les revenus en collective standard et prévoyance individuelle augmentent de 23% et 7% respectivement, ceux de la santé individuelle fondent de 9%. Dans l'ensemble, le chiffre d'affaires recule de 4%, à 1,27 milliard d'euros et le ratio combiné s'améliore pour ressortir à 98,3%. 

Dans l'assurance vie, les primes progressent de 5% sur 2015, à 2,62 milliards d'euros. Mais le fait notable est que la part des unités de compte dans le chiffre d'affaires atteint 45% (+ 4 points), contre 20% pour l'ensemble du marché. Leur part dans les encours est passée de 31% à 33%. Au niveau de la collecte nette, SwissLife France revendique 1,2 milliard d'euros sur un total de marché de près de 25 milliards, dont 80% portés sur des unités de compte (autour de 53% pour le marché). Cette amélioration du mix, qui repose toujours une croissance de la clientèle patrimoniale, a contribué à faire croître la valeur des affaires nouvelles de 1,9%, contre 1,4% en 2014 et 1,7% attendu.

Au bout du compte, le résultat opérationnel s'établit à 219 millions d'euros, en hausse de 20% par rapport à 2014. En ligne avec les objectifs de son plan 2015-2018, SwissLife France estime disposer d'une capacité de progression importante dans la prévoyance individuelle. La compagnie confie également mener une réflexion sur l'activité dommages afin de la renforcer et entend accélérer son développement sur le marché de l'entreprise.

Sur le même sujet

A lire aussi