Le premier actionnaire de Delta Lloyd tempête contre le projet d’augmentation de capital

le 02/03/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Highfields Capital Management, qui détient 9% du capital de l'assureur néerlandais, appelle à voter non. Il fustige des arguments trompeurs.

A une quinzaine de jours d'une assemblée générale extraordinaire qui doit statuer sur une augmentation de capital de 650 millions d'euros, le premier actionnaire de Delta Lloyd monte au front. Highfields Capital Management, un fonds d'investissement de Boston qui se défend d'être «activiste», a...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi