Le lobby bancaire IIF veut rendre le calcul des risques plus cohérent

le 26/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Lors d’une réunion à Francfort, Institution of International Finance (IIF), lobby bancaire dirigé par Tim Adams, a soumis hier 90 propositions aux autorités de régulation du secteur pour rendre plus cohérente la définition des risques qui pèsent sur les établissements de crédit. La pondération des risques peut en effet être calculée à partir des normes établies par les régulateurs ou en fonction de modèles internes, l’objectif étant de faire converger ces méthodes.

A lire aussi