Les financières européennes demeurent actives sur le front des IPO

le 14/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A la mi-août, le secteur représentait 21% des déclarations d’intention d’introduction communiquées aux régulateurs sur trois mois, selon Dealogic.

Le montant des IPO réalisées depuis janvier a baissé de 33%, à 42,7 milliards de dollars. Illustration La Graphique.

Si l’activité a pour l’heure sensiblement ralenti sur le front des IPO en Europe, le compartiment des financières reste lui à la manœuvre. Au 13 août, le secteur représentait ainsi 21% des déclarations d’intention d’IPO communiquées aux régulateurs sur trois mois, selon les statistiques de Dealogic, avec 11 opérations signalées.

Au total, 53 transactions étaient dans les cartons à la mi-août, pour un montant de 9,5 milliards de dollars (8,5 milliards d’euros), dopé par l’annonce le 11 août de la privatisation de 40% du capital de la Poste italienne pour 4,4 milliards de dollars. Le montant des IPO réalisées depuis janvier a quant à lui baissé de 33%, à 42,7 milliards de dollars.

Alors que l’euphorie du début d’année s’essouffle, les problématiques spécifiques au secteur bancaire ont à l’inverse alimenté les flux d’IPO. Dernière en date, Banca Popolare di Vicenza a annoncé fin juillet son intention d’entrer en Bourse à Milan, dans le cadre de la réforme des caisses d’épargne visant à favoriser la consolidation du secteur bancaire italien. Mi-juin, l'ex-groupe bancaire Hypo Real Estate (HRE), nationalisé par Berlin en 2009, a lui finalement opté pour une IPO à Francfort. Bouclée mi-juillet dans le bas de la fourchette indicative, l’opération avait été imposée par Bruxelles à l’époque du sauvetage de HRE, qui conservera encore 20% du capital pendant deux ans. Fin mai, le gouvernement néerlandais avait par ailleurs indiqué avoir relancé le processus de cession de 20% à 30% du capital de la banque nationalisée ABN Amro, suspendu fin mars. A cette privatisation pourrait également s’ajouter prochainement la mise en Bourse de la filiale polonaise de la banque autrichienne Raiffeisen, en pleine cure d’amaigrissement.

Le montant des IPO réalisées depuis janvier a baissé de 33%, à 42,7 milliards de dollars. Illustration La Graphique.
ZOOM
Le montant des IPO réalisées depuis janvier a baissé de 33%, à 42,7 milliards de dollars. Illustration La Graphique.

A lire aussi