Les banques australiennes lèvent des montants record depuis la crise

le 13/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’opération annoncée par Commonwealth Bank ambitionne à son tour de répondre à la volonté des autorités de renforcer la solvabilité du secteur.

Commonwealth Bank emboîte le pas d’Australia and New Zealand Banking Group (ANZ). Alors même que son bénéfice a atteint un record de 9,14 milliards de dollars australiens sur l’exercice 2014-2015, la première banque australienne a annoncé une augmentation de capital de 5 milliards (3,3 milliards d’euros). Réalisée via l’émission de droits préférentiels de souscription, l’opération porte cette année à 16 milliards de dollars australiens le montant des appels au marché des banques domestiques.

L’ampleur du mouvement, inégalée depuis les 17,7 milliards de dollars australiens levés en 2008 et 2009 par les quatre grands établissements du pays (Commonwealth Bank, ANZ, National Australia Bank et Westpac), traduit la volonté des autorités de renforcer leur solvabilité. Face à la flambée de 30% des prix immobiliers locaux sur les trois dernières années, le régulateur bancaire australien (APRA) a ainsi exigé le mois dernier une révision de 16% à 25% du poids du risque des crédits immobiliers dans les modèles internes des banques.

Cette mesure, qui induira un besoin de capital réglementaire supplémentaire de 80 points de base (pb), s’inscrit en outre dans le cadre d’une volonté politique plus globale. En décembre, une commission diligentée par le gouvernement avait souhaité que les établissements australiens se situent au niveau mondial parmi les meilleurs élèves en termes de solvabilité, étant donné que l’Australie est un «pays importateur de capitaux exposé à la fluctuation des termes de l'échange».

Saisie du sujet, l’APRA a publié mi-juillet une étude comparative relevant que «les principales banques australiennes sont bien capitalisées, mais qu’elles ne se situent pas dans le meilleur quartile». Pour s’y positionner «confortablement» à moyen et long terme, le régulateur avait alors recommandé que les grands établissements augmentent d’au moins 200 pb leurs ratios de solvabilité.

A la fin juin, le ratio CET1 de Commonwealth Bank est ressorti à 9,1% et devrait s’établir à 10,4% pro forma de l’augmentation de capital. ANZ, qui va procéder à une levée de 3 milliards de dollars australiens, a de son côté précisé que son ratio augmenterait à 9,3%. A la suite de son émission de droits de 5,5 milliards de dollars australiens, National Australia Bank affiche de son côté un ratio de 9,94%, tandis que Westpac, qui a levé 2 milliards, communiquera son ratio CET1 le 17 août.

A lire aussi