Allianz France ouvre un espace dédié aux startups au coeur de l'Allianz Riviera

le 29/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'accélérateur Allianz accueille des startups focalisées sur des problématiques telles que le big data ou les objets connectés

Allianz France ouvre un espace dédié aux startups au coeur de l'Allianz Riviera

Allianz France poursuit son exploration dans l'univers des jeunes pousse innovantes. Quelques semaines après avoir lancé son programme de co-investissement en lien avec la plate-forme de financement participatif SmartAngels, l'assureur a inauguré vendredi son «accélérateur» de startups, un espace de 500 mètres carrés niché en plein coeur de l'Allianz Riveria. Une ouverture qui tombe à point nommé pour Nice qui vient enfin de recevoir le label de métropole French Tech.

Mentoring et accompagnement personnalisé vont rythmer cette phase d'accélération de cinq mois qui bénéficiera chaque année à deux promotions de cinq startups chacune. A la différence de sociétés «incubées», ces entreprises ont déjà trouvé un marché et levé des fonds, indique le directeur de l'accélérateur, Sylvain Theveniaud. Cette promotion inaugurale accueille des startups à l'oeuvre dans les domaines du big data (Synchronext), du stade et des objets connectés (LucieLabs et Mycoach Foot), des FinTech (Investwall) et de l'économie du partage (Vulog). Pour Allianz France, cet espace est une fenêtre ouverte sur un monde de ruptures.

 «En tant qu'investisseur de long terme, nous nous préoccupons des risques de long terme. Que signifie par exemple pour un assureur le passage de la propriété à l'usage ?», interroge Jacques Richier, le PDG du groupe. «L'innovation et la confiance sont les piliers de notre stratégie. Ce que nous vendons, c'est une confiance dans la capacité à comprendre les besoins des clients», ajoute le dirigeant.   

«Pour Allianz, il est important d'avoir de l'inspiration et d'être bousculé», renchérit Virginie Fauvel, directrice digital & market management d'Allianz France. L'assureur préfère ne pas investir dans les startups qui rejoignent l'accélérateur, afin d'éviter tout risque d'asphyxie, mais associe étroitement à cette nouvelle structure ses partenaires Bpifrance et Idinvest Partners. Par ailleurs, le directeur des investissement d'Allianz France, Matthias Seewald, imagine la possibilité que des jeunes pousse amorcées grâce au programme de crowdfunding abondé par Allianz France rejoignent ultérieurement l'accélérateur. Le dispositif conçu par l'assureur au bénéfice de ces jeunes sociétés prendrait alors tout son sens.

A lire aussi