Hannover Re versera un dividende exceptionnel grâce à un bon millésime 2014

le 11/03/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le réassureur annonce un versement extraordinaire de 1,25 euro par action. Son modèle diversifié lui a permis de croître dans un contexte mouvementé.

Le réassureur allemand Hannover Re, contrôlé par le groupe financier Talanx, donne le sourire à ses actionnaires. Le groupe dirigé par Ulrich Wallin a annoncé mardi le versement d'un dividende exceptionnel de 1,25 euro par action au titre de 2014, lequel viendra s'ajouter au dividende de base de 3 euros par action (stable comparé à celui octroyé au titre de 2013).

Hannover Re est en mesure de délivrer une telle enveloppe grâce aux résultats enregistrés l'an dernier. Le bénéfice net a totalisé 986 millions d'euros, en hausse de 10,1% sur un an, porté par une bonne tenue de l'activité et la performance du portefeuille d'investissements (avec un taux de rendement de 3,3%). Un résultat nettement supérieur au consensus des analystes sondés par Bloomberg (931 millions) ainsi qu'à sa propre prévision (850 millions). Malgré un environnement difficile, marqué par une pression sur les prix dans un contexte de capacités excédentaires sur le marché de la réassurance dommages, le groupe a fait croître son volume de primes brutes dans ce domaine de 1,2% à taux de change constants, à 7,9 milliards d'euros.

Une performance obtenue au prix d'une «politique de souscription sélective et tournée vers le profit». «En 2014, par exemple, un recul en Europe et sur le marché du risque catastrophe a été compensé par de nouvelles affaires plus attractives souscrites principalement dans la région Asie-Pacifique», explique Hannover Re dans un communiqué. Le ratio combiné s'est une nouvelle fois amélioré, à 94,7%. L'exercice a été plutôt clément sur le front des catastrophes naturelles. Leur coût s'est élevé à 426 millions d'euros, soit un montant inférieur aux 670 millions d'euros inscrits au budget. En vie et santé, Hannover Re a su naviguer dans un environnement de taux bas et conclure des contrats, notamment sur le risque de longévité. Les primes brutes ont augmenté de 4,9% sur ce segment, à 6,5 milliards d'euros.

La rentabilité du pôle a largement dépassé la croissance des primes puisque son résultat opérationnel a bondi de 75,3% pour atteindre 263,8 millions d'euros. Le résultat opérationnel au niveau du groupe ressort en hausse de 19,3%, à 1,5 milliard d'euros.

Compte tenu de son caractère diversifié, Hannover Re pense pouvoir dégager un bénéfice net de 850 millions d'euros cette année, à condition que la facture des catastrophes naturelles n'excède pas 690 millions d'euros.

A lire aussi