JPMorgan transige dans le dossier du taux WM/Reuters

le 02/02/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque américaine a accepté de verser, en ce qui la concerne, 99,5 millions de dollars afin de mettre un terme à des poursuites antitrust accusant 12 grandes banques de collusion en vue de manipuler le taux WM/Reuters, connu sous le nom de «Fix», sur le marché des changes. Cette transaction fait suite à un accord conclu en novembre dernier en vertu duquel la banque a déboursé 1 milliard de dollars en pénalités civiles dans le cadre d'actions engagées par les régulateurs américains et européens.

A lire aussi