Suravenir Assurances lancera son offre santé collective en juin 2015

le 04/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La filiale du Crédit Mutuel Arkéa, qui déléguera à Owliance Mutua la gestion des contrats, espère assurer 35.000 personnes d’ici cinq ans.

Le chantier lancé par Suravenir Assurances pour répondre à la généralisation des complémentaires santé collectives avance. La filiale du Crédit Mutuel Arkéa, qui a annoncé mi-octobre la sélection du groupe Owliance Mutua comme gérant délégataire de sa future offre, a indiqué lors d’un point d’étape qu’elle devrait commercialiser ses premiers contrats en juin 2015.

«Compte tenu de notre taille et de la clientèle de TPE du Crédit Mutuel Arkéa, nous tablons sur 35.000 bénéficiaires d’ici cinq ans», a précisé Bernard Snoeck, le directeur général de Suravenir Assurances. L’assureur de biens et de personnes espère ainsi accompagner 5.000 entreprises comptant jusqu’à 5 salariés.

A l’instar d’autres acteurs du secteur, l'entrée en vigueur au 1er janvier 2016 de l'accord national interprofessionnel (ANI), qui obligera toutes les entreprises à offrir une couverture collective à leurs salariés respectant un «panier de soins» minimum, constitue autant une opportunité qu’un risque. En 2013, Actuaris chiffrait ainsi le transfert du marché de l'assurance individuelle vers le collectif à 4 et 5 milliards d'euros. Une manne qui échapperait de fait aux assureurs non présents sur ce segment. «Nous avons estimé que 50% de notre portefeuille d’assurances santé individuelles étaient menacés», insiste Bernard Snoeck.

Afin de gagner du temps dans le déploiement de sa nouvelle offre, Suravenir Assurances a finalement choisi d’en sous-traiter la gestion, tout en gardant la main sur la conception des produits. Pour l’heure, tous les modules du projet (flux et reporting, portails web, courriers…) sont en phase avec le planning. «Outre une forte réactivité compte tenu des échéances, nous souhaitions également que notre partenaire puisse nous proposer des outils d’aide à la vente pour assister notre réseau bancaire, qui n’est pas familiarisé avec les produits de santé collective», a relevé Bernard Snoeck.

Une fois ce projet mené à bien, la plate-forme informatique mise en place par Owliance Mutua héritera dans un second temps du portefeuille d’assurances santé individuelles de Suravenir Assurances, jusque-là hébergé chez un autre prestataire. L’assureur opérera une refonte de cette offre, la bascule s’opérant le 1er janvier 2016.

A lire aussi