Virgin Money viendra défier les banques britanniques en Bourse

le 03/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Il s’agit de la quatrième introduction cette année d’un nouvel entrant dans l’univers de la banque de détail outre-Manche.

La Bourse suscite des vocations chez les nouveaux entrants du monde bancaire au Royaume-Uni. La cotation de Virgin Money, dont le projet a été détaillé hier, sera la quatrième cette année outre-Manche, après TSB (la filiale de Lloyds Banking Group), OneSavings Bank, introduite en juin, et les ambitions d’Aldermore, dévoilées lundi dernier.

Les actionnaires de Virgin Money, dont Virgin Financial Investments (contrôlé par l’homme d’affaires Richard Branson) et WL Ross (fonds du milliardaire Wilbur Ross), vendront une partie de leurs titres. Par ailleurs, la banque émettra des actions nouvelles, pour un montant d’environ 150 millions de livres sterling (192 millions d’euros). Au total, Virgin Money espère atteindre un flottant de 25%. L'opération est prévue en octobre.

Selon les sources, la capitalisation totale de Virgin Money serait comprise entre 1,5 et 2 milliards. La banque devrait donc placer au total au moins 375 millions de livres en actions anciennes et nouvelles. Elle versera dans la foulée 50 millions au Trésor, conformément à l’accord passé avec le gouvernement en 2011 lors de l’acquisition par Virgin Money de Northern Rock, première banque britannique à être nationalisée en 2007 en raison de la crise des subprimes.

Si l’on excepte TSB, dont la cession a été imposée par Bruxelles en échange du sauvetage de Lloyds TSB par le gouvernement en 2008, les nouveaux entrants veulent bousculer les banques traditionnelles – avec la bénédiction de Westminster. «Virgin Money est exclusivement une banque de détail britannique, simple et solide», revendique l’établissement, qui affiche 2,8 millions de clients. Pour sa part, Aldermore précise dans son prospectus qu’elle est une banque qui n’est pas «confrontée aux problèmes liés à des pratiques douteuses; elle n’est pas exposée aux conséquences financières de situations héritées du passé, contrairement à d’autres».

La stratégie de ces acteurs et leur volonté d’entrer Bourse sont favorisées par la présence d’investisseurs financiers à leur capital: WL Ross pour Virgin Money, AnaCap et Morgan Stanley AIP pour Aldermore et JC Flowers pour OneSavings Bank.

Le mouvement devrait se poursuivre. Le marché attend les IPO de la filiale britannique de Santander, de Shawbrook Bank (créée en 2011 et spécialisée dans les TPE et PME), de Metro Bank (fondée en 2010 par le banquier Vernon Hill) et Williams & Glyn, partiellement cédée par RBS à un consortium mené par Corsair Capital et Centerbride Partners.

A lire aussi