BNP Paribas veut fertiliser ses relations avec les ETI et les start-up

le 26/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque a lancé un programme pour favoriser la mise en relation entre les deux univers. Elle lance dans ce cadre une pépinière et un accélérateur

Revendiquant une relation commerciale avec 3.000 des 4.000 entreprises de taille intermédiaire (ETI) françaises et 1.000 start-up à travers ses pôles innovation, BNP Paribas a intérêt à favoriser leur croissance. C’est pourquoi la banque a lancé hier le programme «Innov&Connect», pour mettre en contact ETI et start-up et favoriser leur développement mutuel.

Cette initiative doit permettre aux jeunes pousses de trouver des débouchés. «Les grandes entreprises ont les moyens de trouver des solutions seules. Les ETI ont besoin d’innover pour grandir. Travailler avec des start-up leur permet de bénéficier de leur agilité, d’optimiser les coûts alors que leurs ressources sont rares, et de sortir de leur vision sectorielle», explique Marie-Claire Capobianco, directeur des réseaux France.

Concrètement, Innov&Connect se déroule en trois étapes et concerne plusieurs composantes de la banque: identification du besoin en innovation d’une ETI par le réseau entreprise de BNP Paribas; prise de contact avec l’Atelier, la cellule de veille technologique de la banque; enfin, identification de start-up correspondant à travers les 15 pôles innovation, lancement d’un appel à projets et sélection des start-up avec l’ETI.

Parallèlement, BNP Paribas va créer au premier trimestre 2015 deux lieux qui joueront le rôle d'accélérateur et de pépinière: le WAI («We Are Innovation») Paris proposera un programme d’accompagnement de 4 mois pour accélérer le développement des ETI et des start-up, tandis que le WAI Massy-Saclay accompagnera pendant 18 ou 24 mois les jeunes pousses en phase de lancement commercial. Ces programmes comprennent la création de 300 postes de travail destinés à ces jeunes entreprises. Si les ETI et les start-up en phase d’accélération seront hébergées gratuitement, l’hébergement sera payant à un tarif «compétitif» (à partir de 250 euros par mois par poste) pour les autres.

BNP Paribas veut investir plus de 10 millions d’euros en trois ans et s’est fixé l’objectif d’accompagner 150 start-up en trois ans.

La banque a profité du lancement du programme Innov&Connect pour favoriser l’éclosion des start-up. Elle a ouvert deux pôles innovation (Rouen et Marseille) et un troisième est projeté en Ile-de-France; ils seront alors au nombre de 15. Elle a aussi décidé d’investir 20 millions d’euros en 2014 dans 11 fonds d’amorçage, dont 9 en région et 2 dans des véhicules nationaux (Partech Entrepreneurs et Emertec 5); 15 millions ont déjà été décidés.

A lire aussi