Les courtiers en ligne sous l'œil de l'AMF

le 18/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le collège de l’Autorité des marchés financiers reproche à Bourse Direct de ne pas avoir détecté des transactions suspectes d’un client, faute d'un dispositif de contrôle adéquat. Le site boursier répond qu'il ne pouvait disposer des mêmes éléments d'appréciation que l'AMF.

A lire aussi