Avec Fivory, le Crédit Mutuel propose une autre vision du «wallet»

le 21/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En présentant une application de shopping qui plaît aux commerçants, Fivory compte créer l’écosystème qui fait défaut aux autres porte-monnaie électroniques

Le Crédit Mutuel s’est fait plus que discret lors de la présentation de Fivory à Boulogne Billancourt où le premier déploiement est en cours. Cette application de shopping permet au consommateur de sélectionner ses marques et ses magasins préférés, d’être informé de leurs offres, promotions, coupons en temps réel, de bénéficier des programmes de fidélité, puis de payer ses achats sans contact ou via l’application, en magasin ou en ligne.

Le parcours client est ainsi complètement unifié : plus besoin de montrer sa carte de fidélité, son offre spéciale ou même sa carte bancaire puisque tout se fait via le smartphone. Le paiement sans contact est rendu possible par un adhésif NFC (near field communication) et par QR Code. Il suffit d’enregistrer ses données de cartes ou de comptes bancaires pour réaliser des paiements qui doivent être validés par un code confidentiel à cinq chiffres.

Contrairement à Kwixo, Buyster ou PayLib, Fivory a été conçu à partir des besoins des commerçants qui peuvent ainsi être en contact avec leurs clients à tout instant, voire déclencher des offres ciblées en temps réel pour créer du trafic en magasin. Surtout, la tarification des services de paiement reste proche de celle de la carte bancaire, ce à quoi s’ajoute un abonnement aux services d’animation commerciale. Fivory apporte une plate-forme qui leur permet de gérer en direct leurs actualités, leurs offres, leur programme de fidélité et de collecter des informations pertinentes pour améliorer la performance de leurs opérations. Les programmes de fidélité existants ne sont pas encore intégrés dans Fivory mais de grandes enseignes ont déjà adhéré comme le groupe Yves Rocher ou Total. A Boulogne, une centaine de magasins, indépendants ou non, se sont affiliés.

Pour cette innovation, le Crédit Mutuel a créé un établissement de monnaie électronique dont il a confié la direction à deux spécialistes des systèmes d’information, des télécoms et du paiement. La banque s’appuie sur des partenaires solides, MasterCard, Ingenico, Toshiba (systèmes de caisses) et HighCo (gestion de coupons). Consciente que la réussite de Fivory repose sur sa capacité d’entraînement, elle souhaite accueillir d’autres actionnaires qui seront annoncés cet été.

L’ambition est de déployer l'offre en France d’ici à la fin de l’année, puis au Canada, en Allemagne et en Espagne dès 2015.

A lire aussi