La Caisse d’Epargne muscle sa stratégie de conquête auprès des jeunes

le 15/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le réseau veut recruter 400.000 nouveaux clients actifs parmi les 16-25 ans d'ici à 2017, en dépassant la seule catégorie des étudiants

Caisse d'Epargne

Auparavant centré sur la clientèle des moins de 12 ans – via le Livret A – et les étudiants, la Caisse d’Epargne a décidé de combler une lacune en «rénovant» son offre à destination des 12-25 ans à compter d’aujourd’hui.

Le réseau de l’Ecureuil compte lui-même 2,6 millions de clients âgés de 16 à 25 ans, dont 2 millions sont considérés comme des clients actifs (titulaires d’un compte courant avec moyen de paiement). L’objectif de la rénovation de son offre «jeunes» est d’enregistrer 400.000 nouveaux clients actifs entre aujourd’hui et 2017.

«Nos offres marketing à l’égard de cette classe d’âge étaient très concentrées sur les étudiants. Or, cette population ne représente que 30% des 18-25 ans; 30% exercent une activité professionnelle et 5% sont des apprentis», illustre Cédric Mignon, directeur du développement commercial des Caisses d’Epargne.

Certaines offres ont été étendues à l’ensemble de la classe d’âge. C’est le cas du prêt premier véhicule, de la location avec option d’achat d’un véhicule, ou du crédit d’équipement jusqu’à 1.000 euros à 0% sans frais de dossier.

Concernant les jeunes actifs spécifiquement, la banque mutualiste va désormais formuler des produits sans distinction de statut. C’est le cas du «prêt pour avancer» jusqu’à 7.000 euros sans frais de dossier, pour financer par exemple l’aménagement d’un logement.

Les apprentis bénéficient en outre désormais d’une offre bancaire complète. Le prêt études à 1,90% a été étendu aux apprentis (d’un montant maximum de 15.000 euros, contre 45.000 pour l’offre destinée aux étudiants). Un prêt à 0% dans frais de dossier a également été prévu pour financer l’acquisition de matériel d’apprentissage. Dans ce domaine, la Caisse d’Epargne compte développer des offres affinitaires grâce à des partenariats: lancées dans les métiers de bouche et de la restauration, elles seront progressivement généralisées aux autres secteurs de l’apprentissage d’ici à 2017.

Pour s’adapter aux usages bancaires de cette tranche d’âge, l’Ecureuil a enfin lancé l’application «Howizi», intégrant par exemple le paiement de personne à personne, une cagnotte numérique, la gestion du budget et des bons plans. Pour achever de séduire les jeunes, la Caisse d’Epargne a signé un partenariat avec la plate-forme musicale Deezer, destiné aux 26-25 ans.

A lire aussi