UniCredit bénéficie d'une baisse du coût du risque

le 13/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque italienne a publié un bénéfice net de 712 millions d'euros au premier trimestre, supérieur à un consensus le donnant à 550 millions, contre 449 millions l'an passé. Le groupe avait fait état d'une perte de 14 milliards en 2013, la plus forte jamais subie par une banque italienne, après avoir passé ses comptes à la paille de fer en prévision des prochains tests européens. Les créances douteuses ou irrécouvrables ont diminué de 1,3% d'un trimestre sur l'autre, pour la première fois depuis 2008, de même que les pertes sur créances (-28,5% sur un an).

A lire aussi