AG2R La Mondiale s'allie à Bpifrance pour un fonds de dette dédié

le 12/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Jusqu'à 100 PME et ETI de croissance pourront être cofinancées via ce véhicule, pour un montant total de 200 millions d'euros

AG2R La Mondiale poursuit son avancée sur le terrain du financement des PME et ETI. Le groupe de protection sociale s’est allié à Bpifrance, qu’il accompagne déjà sur Robolution Capital (consacré à des projets dans la robotique de services), pour monter un fonds de dette dédié. Jusqu’à 100 entreprises pourront être co-financées au travers de ce véhicule qui s’inscrit dans le cadre de la réglementation des «fonds de prêts à l’économie».

La réforme du Code des assurances mise en place l’an dernier est venue donner une nouvelle impulsion en offrant la possibilité aux assureurs d’investir dans le non-coté à hauteur de 5% de leurs engagements réglementés. 

«Nous cultivons de longue date un intérêt pour les titres obligataires émis par les entreprises, souligne Sylvain de Forges, directeur général délégué d’AG2R La Mondiale. Quand vous êtes une PME/ETI, l’idée d’émettre des titres obligataires peut toutefois se révéler très compliquée à mettre en œuvre». Ce partenariat vise donc à leur procurer un accès aisé à une nouvelle source de financement, analogue au crédit bancaire. 

Le fonds de dette se fixe un objectif de 200 millions d’euros de prêts, commercialisés par Bpifrance au cours du premier semestre 2014. Ces prêts afficheront une maturité de 10 ans (labellisés «prêts d’avenir» par Bpifrance, dont il s’agit de la première campagne), comporteront un différé d’amortissement de trois ans et porteront sur des montants unitaires compris entre 500.000 et 5 millions d’euros.

Les taux fixes seront déterminés selon un barème prenant en compte la qualité de l’émetteur, mesurée par une notation de crédit externe au moment de l’octroi du prêt. La banque publique d’investissement souscrira à hauteur de 20% dans le fonds, AG2R La Mondiale en refinançant le solde, soit 160 millions d’euros. «Il s’agit d’un fonds fermé ; il ne sera pas réalimenté», indique Sylvain de Forges.

Avec cette opération centrée sur des prêts et conclue avec un partenaire unique, AG2R La Mondiale complète son dispositif. Le groupe participe déjà aux fonds obligataires de place Novo, conçus par la Caisse des dépôts et consignations (actionnaire de Bpifrance) et gérés par BNP Paribas IP et Tikehau IM, qui cherchent à accorder plus de 1 milliard d’euros de financement aux PME et ETI de croissance d’ici à l’été 2015. A ce jour, à peine plus d’une centaine de millions d’euros ont trouvé preneur, rapportait hier le journal Les Echos.

A lire aussi