L'affaire ABN Amro rattrape Santander

le 18/02/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'autorité espagnole des marchés, la CNMV, a infligé lundi une amende de 16,9 millions d'euros à Santander. Elle lui reproche des manquements «sérieux» à l'occasion de la vente en 2007 à ses clients de 7 milliards d'euros d'obligations obligatoirement convertibles en actions et destinées à financer le rachat d'une partie des activités d'ABN Amro. Santander a décidé de faire appel, arguant du fait que la CNMV avait approuvé à l'époque le prospectus d'émission des titres.

A lire aussi