Rabobank transige au prix fort sur le Libor

le 23/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après RBS, Barclays, UBS et Icap, la banque néerlandaise pourrait dévoiler la semaine prochaine un accord avec les autorités concernant les poursuites pour manipulation des taux interbancaires de référence. L’amende versée aux autorités britanniques, américaines et néerlandaises pourrait approcher un milliard de dollars selon le quotidien. Soit la deuxième plus forte sanction après celle de 1,5 milliard infligée à UBS. De quoi rendre plus nerveux encore les autres établissements poursuivis. Le quotidien britannique souligne que l’accord aurait pu être publié plus tôt si les régulateurs américains n’avaient pas subi des manques de personnel dans le cadre de la fermeture temporaire de nombreux services publics outre-Atlantique.

A lire aussi