L’Eurogroupe négocie avec Berlin sur l’union bancaire

le 21/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Soucieux de vaincre les réticences allemandes sur l'union bancaire, le président du Groupe de travail de l'Eurogroupe a proposé d'avancer la date à laquelle les détenteurs d'obligations d'une banque pourraient être mis à contribution dans l'éventualité d'une faillite. Thomas Wiesner a selon l’hebdomadaire suggéré de faire appliquer ces règles dites de «bail-in» dès 2016, avec deux ans d'avance, une proposition qui aurait été bien accueillie.

A lire aussi