Michel Barnier menace Washington de rétorsions sur les banques

le 18/10/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le commissaire européen au Services financiers a averti hier les Etats-Unis qu'il pourrait durcir les règles applicables aux banques américaines si la Fed maintient ses projets d'accroître les exigences en capital des banques européennes présentes sur le territoire américain. «Mon état d'esprit n'est pas de menacer, mais mon objectif est de trouver une relation bancaire libre et juste. Si nous ne trouvons pas un tel accord, nous serons obligés en définitive de faire la même chose», a déclaré le dirigeant lors de la conférence annuelle de la British Bankers' Association. Michel Barnier a par ailleurs défendu l'idée d'un plafonnement des bonus des banquiers, que la Grande-Bretagne est allée contester devant la Cour de justice européenne. «Nous n'avons aucun intérêt à déstabiliser le Royaume-Uni ni à menacer la position de Londres en tant que premier centre financier européen», a-t-il ajouté.

A lire aussi