L'Autriche reste malade de ses banques

le 04/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bruxelles a autorisé hier le plan de dissolution de la banque nationalisée Hypo Alpe Adria, mais cette dernière devrait continuer à recevoir des fonds publics autrichiens jusqu'en 2017. La facture, qui s'élève déjà à 4,5 milliards d'euros, pourrait grimper à 9,5 milliards.

A lire aussi