Les banques européennes sont encore loin de Bâle 3

le 12/08/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon le Financial Times qui cite une étude réalisée par RBS, les plus grandes banques européennes auraient encore besoin de réduire leurs actifs de quelque 661 milliards d’euros et de générer 47 milliards de capitaux propres supplémentaires sur les cinq prochaines années pour se conformer aux nouvelles réglementations destinées à limiter la probabilité de nouveaux renflouements des banques par les Etats. Les banques qui auraient besoin de capitaux supplémentaires seraient Deutsche Bank, le Crédit Agricole et Barclays. Mais ce sont les petites banques qui seraient les plus exposées, avec des besoins totaux de cessions d’actifs de 2.600 milliards d’euros, sur les 3.200 milliards exigés pour se conformer à Bâle 3. Depuis mai 2012, les banques européennes ont cependant déjà effacé 2.900 milliards de leurs bilans, selon les chiffres de la BCE.

A lire aussi