Les banques britanniques ont six ans pour combler leur déficit en capital

le 05/08/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon un document de consultation élaboré par la Prudential Regulation Authority, les banques britanniques ont six ans pour combler un déficit en fonds propres estimé à 121 milliards de livres. Le texte se concentre sur la mise en œuvre des exigences contenues dans Bâle 3.

A lire aussi