Allianz demeure prudent malgré ses bons résultats

le 05/08/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Tout en maintenant ses prévisions raisonnables, le premier assureur européen a publié des comptes supérieurs aux anticipations

Face à des marchés encore incertains et à la menace que font peser les catastrophes naturelles, Allianz cultive la prudence. L’assureur allemand a confirmé sa projection de bénéfice opérationnel de 9,2 milliards d’euros pour l’exercice 2013 (avec une marge d’erreur de plus ou moins 500 millions en fonction de la conjoncture), contre 9,5 milliards en 2012. Il a pourtant publié des comptes du deuxième trimestre en forte amélioration, sensiblement supérieurs aux anticipations des analystes.

Le numéro un de l’assurance en Europe affiche un bénéfice net de 1,59 milliard d’euros, en hausse de 27%, alors que les consensus Reuters et Bloomberg anticipaient respectivement 1,29 milliard et 1,33 milliard d’euros. Le revenu progresse de 6%, à 26,8 milliards. Le bénéfice opérationnel s’adjuge 5,2% à 2,4 milliards. Pour l’ensemble du semestre, le résultat opérationnel atteint déjà 5,16 milliards.

Michael Diekmann, le président du directoire du groupe, a d’ailleurs reconnu que la fourchette haute de leur objectif était «à leur portée». «Le quatrième trimestre est la période de l’année où Allianz sort ses meilleurs résultats; chacun s’attend donc à ce qu’il batte son objectif», indique Peter Eliot, analyste chez Berenberg Bank, cité par Bloomberg.

En effet, Allianz a montré qu’il était en mesure de générer suffisamment d’activité et de résultat pour compenser l’imprévu, y compris des catastrophes d’une certaine ampleur. Ainsi, le résultat de l’assurance dommages a progressé de 23% (à un milliard d’euros), malgré le coût des inondations survenues en Europe centrale en mai et juin, qui ont amputé son résultat de 330 millions d’euros – au lieu des 350 millions initialement anticipés. Le ratio combiné a continué à reculer, passant de 97,2% à 96% d’une année sur l’autre. Le groupe s’attend par ailleurs à essuyer une perte d’environ 200 millions d’euros au troisième trimestre provoquée par des orages de grêle en Allemagne le mois dernier.

Le pôle de gestion a été un important contributeur à la croissance du groupe, avec un bénéfice net en hausse de 41%, à 488 millions d’euros, et un résultat opérationnel en hausse de 40%, à 804 millions. Alors que certaines grandes filiales de gestion traversent des difficultés (comme celle de BNP Paribas), Allianz affiche une collecte nette de 6,9 milliards d’euros – même si celle-ci est loin des 18,6 milliards collectés un an plus tôt. L’encours total progresse de 6,6%, à 1.863 milliards d’euros.

A lire aussi