La justice annule les sanctions frappant une banque iranienne

le 20/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La politique des sanctions occidentales contre l'Iran a subi un grave revers mercredi, la Cour suprême britannique désavouant les mesures prises par Londres contre la plus grande banque privée iranienne, Mellat, accusée d'être liée au programme nucléaire de Téhéran. Le juge Jonathan Sumption a critiqué une décision «arbitraire», «irrationnelle» et «disproportionnée».

A lire aussi