Une ère d’austérité s’ouvre pour le recrutement des banques

le 14/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le quotidien assure que «la chute des recrutements dans la banque ne fait que commencer en France». En effet, «restrictions réglementaires, croissance atone et essor de la banque à distance signent la fin de la prospérité». Après dix ans de hausse quasi-continue, les effectifs ont reculé de 1,6% l’an passé en France. Ce repli va s’accentuer cette année, selon le quotidien, qui relève que «BNP Paribas a gelé les embauches sur les six premiers mois de 2013» ou que «la Société Générale pourrait supprimer plus de 1.000 postes dans le monde dans les trois ans à venir». «C’est en quelque sorte l’a fin d’un âge d’or» avance le quotidien.

A lire aussi