CASA et Banco Popolare s'accordent sur une relance de leur filiale commune en Italie

le 10/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le nouveau plan de développement s'accompagne d'un renforcement des fonds propres d'Agos Ducato à hauteur de 450 millions d'euros

Mardi soir, le conseil d'administration d'Agos Ducato, coentreprise italienne spécialisée dans le crédit à la consommation détenue par Crédit Agricole SA et Banco Popolare, a entériné un nouveau plan d'affaires pour la période 2013-2017. Celui-ci prévoit un retour à la rentabilité dès 2014, alors que l'activité a essuyé une perte nette de 604,8 millions d'euros en 2012.

Cette remise à plat, qui prévoit une diversification du financement d'Agos Ducato sur les marchés financiers, passera aussi par un renforcement des fonds propres à hauteur de 450 millions d'euros. Une augmentation de capital de 300 millions d'euros sera réalisée au prorata de la participation des deux partenaires. CASA détient 61% du capital d'Agos Ducato, tandis que Banco Popolare possède le solde, soit 39%. Les 150 millions d'euros restants seront levés grâce à l'émission de prêts subordonnés. Ces instruments seront comptabilisés comme de la dette Lower Tier 2 (dette subordonnée à maturité supérieure à 5 ans aux coupons obligatoires). Selon un communiqué de Banco Popolare publié mercredi, l'ensemble de l'opération se déroulera en deux phases lors de l'exercice en cours.

Dans un premier temps, une augmentation de capital de 240 millions d'euros sera mise en oeuvre, ainsi que la souscription par les actionnaires de 120 millions d'euros de dette subordonnée. Dans un deuxième temps, «avant la fin de l'année en cours», les actionnaires lanceront une nouvelle augmentation de capital de 60 millions d'euros et financeront 30 millions d'euros de dette subordonnée supplémentaire.

En trouvant cet accord sur une injection de fonds propres, CASA démontre sa volonté de redresser son activité italienne de crédit à la consommation (18 milliards d'euros d'actifs gérés), rachetée en 2008 à Intesa Sanpaolo. Lors de la présentation des résultats du premier trimestre mercredi, le directeur financier de la banque verte, Bernard Delpit, a d'ailleurs souligné un provisionnement moins important que prévu chez Agos Ducato (232 millions d'euros contre une prévision de 250 millions par trimestre).

Cela étant, l'environnement reste très dégradé. Selon les dernières données de la Banque d'Italie, les créances douteuses des banques domestiques ont augmenté de 21,7% en mars après une hausse de 18,6% en février.

A lire aussi