La zone euro paie cher sa crise bancaire

le 23/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le coût cumulé des sauvetages du secteur financier représente 5,5 points de dette/PIB supplémentaires

Une facture à 137 milliards d’euros. Tel est au bas mot le coût net cumulé du soutien des Etats de la zone euro à leur secteur financier entre 2009 et 2012, selon les calculs d’Eurostat communiqués hier. A l’échelle de l’Union européenne, la perte est quasiment identique, à 140 milliards. L’office européen estime à 0,57% du PIB de la zone euro la charge enregistrée en 2012. Rapportés à la dette, depuis le début de la crise, les sauvetages passés et en cours des secteurs financiers des Dix-Sept sont bien plus coûteux, à 5,5 points de PIB.

Le soutien des Etats de la zone euro à leur secteur financier entre 2009 et 2012 a coûté 137 milliards d’euros. Illustration L'agefi.
ZOOM
Le soutien des Etats de la zone euro à leur secteur financier entre 2009 et 2012 a coûté 137 milliards d’euros. Illustration L'agefi.

A lire aussi